Sie sind hier - à votre service - Présentations des terroirs

Présentations des terroirs

En 1806, une table de l'évaluation des biens de la commune de Chamoson laisse apparaître une surface viticole de quelque 30 ha. En 1958 le vignoble s'étale sur 226 ha.
Durant les décennies suivantes, la surface viticole a quasiment doublé consécutivement à la forte diminution du cheptel bovin et la disparition des vergers.
Seite druckenEmpfehlen Sie diese Website einem FreundSeite herunterladen (PDF)

Aujourd'hui, le vignoble de Chamoson s'étend sur 423 ha à une altitude allant de 450 m à 750 m. Chamoson est la plus grande commune viticole valaisanne. Le morcellement des parcelles étant une des caractéristiques du vignoble valaisan, on ne s'étonnera pas de retrouver plus de 1'200 propriétaires de vignes dans la commune pour quelque 35 encaveurs. Il se trouve encore quelques propriétés de 100 à 200 m².

 

Actuellement le 80 % de la surface du vignoble chamosard est aux mains de professionnels de la viticulture.

La région de Chamoson jouit d'un climat particulièrement chaud et sec, caractérisé par un taux d'ensoleillement remarquable (environ 2 500 heures par an), des pluies régulières (en moyenne 200 mm, de mai à août ; 570 mm pour l'ensemble de l'année), une absence quasi totale de brouillard, des températures douces jusque tard dans l'automne et des écarts importants entre le jour et la nuit. De telles conditions climatiques favorisent le développement harmonieux de la vigne mais n'empêchent pas le risque d'un gel printanier.

Le grand cône de déjection étant particulièrement favorable à la culture de la vigne, les viticulteurs ont su mettre à profit ces terres pour y planter le 90 % de leur vignoble. Le 10 % restant est cultivé en terrasses sur un coteau plus abrupt.

 

L'encépagement du vignoble est très diversifié : au total 39 cépages, dont 21 blancs et 18 rouges. Sur les 423 ha, 247.8 sont plantés en rouge, ce qui correspond à 58.6 % du vignoble. Le Pinot noir y occupe une place prédominante avec 81.1 ha, suivi du Gamay 72.3 ha. Le Sylvaner (dénomination Johannisberg) vient en tête de liste des cépages blancs avec 76.3 ha (tableau détaillé).

Traditionnellement en Valais, on a coutume de parler de spécialités pour tous les cépages autres que Chasselas, Pinot Noir et Gamay.

Les spécialités représentent donc plus du 38 % de la surface viticole et marquent véritablement de leur empreinte l'image de la viticulture de la commune. Petite Arvine, Ermitage, Humagne, Muscat, Pinot Blanc, Chardonnay, Cornalin, Syrah, pour ne citer qu'eux, sont autant de merveilles pour l'amateur de grands crus.

Fondation l'homme et le Vin - Rue de l'Eglise 40 - 1955 St-Pierre-de-Clages - Tél +41 27 306 50 06 -
© powered by /boomerang